Honore Champion

  • Créée en 1964 sous le nom de Garnier Flammarion, la collection GF s'adresse aux élèves de lycées, aux étudiants et à tous ceux qui privilégient la qualité de l'édition des oeuvres classiques.
    Collection de poche de référence pour la littérature française et la philosophie, forte de plus de 1000 titres, elle continue de renouveler la lecture des grands textes en proposant des traductions inédites et des appareils critiques régulièrement mis à jour.

    Sur commande
  • Ce volume contient les oeuvres suivantes : Le Jugement de Renart - Le Siège de Maupertuis - Renart teinturier. Renart jongleur - Le Duel judiciaire - La Confession de Renart - Le Pèlerinage de Renart - Le Puits - Le Jambon enlevé. Renart et le grillon - L'Escondit - Les Vêpres de Tibert - Chantecler, Mésange et Tibert - Tibert et l'andouille - Tibert et les deux prêtres - Tiécelin. Le Viol d'Hersent - Renart et les anguilles - Pinçart le héron - Renart et Liétard - Renart et Primaut - Renart et Primaut - Renart le Noir - Renart médecin - Renart empereur - Le Partage des proies - La Mort de Renart. Les autres branches du «Roman de Renart» : La Mort de Renart (fin) - Isengrin et le prêtre Martin - Isengrin et la jument - Isengrin et les deux béliers - La Monstrance du cul - Comment Renart parfit le con - Renart magicien - Les Enfances de Renart - L'Andouille jouée au morpion. Autres écrits renardiens : Du noble lion ou La Compagnie de Renart - Philippe de Novare : Mémoires (extrait) - Récits d'un ménestrel de Reims : Exemple d'Isengrin et de la chèvre - Rutebeuf : Renart le bestourné. Sur Brichemer - Le Couronnement de Renart (vers 1675-2794) - Jean de Condé : Dit d'Entendement (vers 762-1075) - Dit de la queue de Renart. Édition publiée sous la direction d'Armand Strubel avec la collaboration de Roger Bellon, Dominique Boutet et Sylvie Lefèvre. Édition bilingue.

    Sur commande
  • Chantefable du XIIIe siècle. Deuxième édition revue et complétée.

    Sur commande
  • Prince et poète, Charles d'Orléans (1394-1465) a connu un destin étonnant marqué par la mort et la prison. Mort de son père Louis, en 1407, assassiné sur l'ordre de son cousin, le duc de Bourgogne, Jean-sans-Peur ; mort de sa mère, Valentine Visconti, l'année suivante. Captivité pendant vingt-cinq ans. Fait prisonnier à Azincourt en 1415, il rentre en France en 1440.
    La poésie accompagne la vie du Prince, de la prison anglaise à la cour de Blois. En se fondant sur le manuscrit autographe, le manuscrit de la Bibliothèque nationale de France, fonds français, 25458 qu'il avait soigneusement étudié dans un livre paru en 1907, Pierre Champion donne une édition de l'oeuvre de Charles d'Orléans, où il suit le classement par genres qu'offre, à l'origine, ce manuscrit. On lit ainsi dans ce tome 1, paru pour la première fois en 1923, La Retenue d'Amours, les Ballades, Chansons, Complaintes et Caroles. Le tome II, dont la première édition date de 1927, est réservé aux Rondeaux.
    Poésie de la demi-teinte, du clair obscur, le livre de pensée de Charles d'Orléans est une réflexion sur la jeunesse et vieillesse, l'amour et la sagesse, sous l'égide de la mélancolie.
    Archiviste-paléographe, Pierre Champion, fils d'Honoré Champion, a été l'élève de Paul Meyer à l'École des Chartes et l'ami de Marcel Schwob. Il a consacré ses recherches essentiellement à la littérature du XVe siècle, (Charles d'Orléans et Villon tout particulièrement) dont témoigne, en deux volumes, son Histoire poétique du XVe siècle (1925).

    Sur commande
  • Le Roman de la Rose de Jean Renart est une oeuvre énigmatique qui pose encore beaucoup de questions aux lecteurs modernes. Qui est ce Jean Renart dont le nom - sans doute un pseudonyme - apparaît à la fin du roman sous forme d'une anagramme ? À quel moment du XIIIe siècle situer sa composition ? Quel en est le protagoniste ? Est-ce l'empereur Conrad, le seul à être présent du début à la fin, ou le ménestrel Jouglet, familier du prince, ou le chevalier Guillaume de Dole, comme le voulait Claude Fauchet, ou encore sa soeur, la belle Liénor, selon Claude Lachet ? Est-il antérieur ou postérieur au second Roman de la Rose, celui de Guillaume de Lorris, qui l'aurait récrit pour rivaliser avec lui ? Quoi qu'il en soit de ces questions auxquelles il sera tenté de répondre, ce chef-d'oeuvre de la littérature médiévale marque le début du mouvement qui, lentement, conduira au roman moderne. Jean Renart, par une innovation capitale, a subtilement entrelacé le texte narratif de poèmes lyriques,

    Sur commande
  • Thibaut IV, comte de Champagne et de Brie et roi de Navarre, dit « Thibaut le chansonnier », compte parmi les trouvères les plus originaux et les plus prolifiques. Célébré par Dante, ce poète et mélodiste de talent s'avère un maître avisé de tous les genres lyriques pratiqués à son époque. Remarquable pour son interprétation de la mythologie et du bestiaire antiques, ce grand prince et héros de croisade est aussi un pionnier de la chanson mariale, et transforme de quelques habiles retouches la dame lyrique en Dame céleste. Cette nouvelle édition, la première depuis celle préparée par Axel Wallensköld voilà bientôt cent ans, présente non seulement tous les poèmes accompagnés de leur mélodie, mais note également les variantes des mélodies concordantes ainsi que les mélodies isolées. Les traductions en français moderne sont agrémentées de notes complétant le glossaire. Le recueil que nous présentons reflète ainsi le fruit de décennies de travaux philologiques et musicologiques.

    Édition bilingue établie, traduite, présentée et annotée par Christophe Callahan, Marie-Geneviève Grossel et Daniel E. O'Sullivan.

    Sur commande
  • La suite du Roman de Merlin, composée dans la première moitié du XIIIe siècle, est l'une des continuations du Merlin de Robert de Boron. On y voit Arthur apprendre le métier de roi, tandis que se mettent en place tous les éléments qui conduiront à la destruction de son royaume. Parallèlement, Merlin vit une histoire d'amour qui finit mal, et ce récit est aussi celui de sa mort. Toute entière orientée vers l'anéantissement du royaume de Logres, l'oeuvre, dont l'action commence un mois après le sacre d'Arthur et s'étend sur quelque vingt ans, semble avoir été composée pour donner du sens à cet événement. Ce faisant, elle éclaire le destin des empires, en le rapportant non à la fatalité mais aux libres choix des hommes.

    Sur commande
  • Quête tristanienne insérée dans le ms BnF fr. 12599.

    Interpolées dans un des plus intéressants témoins du Tristan en prose, les aventures inédites relatées dans les f. 269-320 du ms BnF fr. 12599 constituent une Quête du Graal alternative. Jouant de multiples effets de cyclicité et d'intertextualité, prolongeant les techniques et enjeux narratifs du Tristan en prose, racontant une Quête somme toute peu intéressée par le Graal, ce récit, qui met en scène de nouveaux champions à côté de Tristan, Galaad et Lancelot, est un témoignage précieux de la réception des romans arthuriens en prose à la fin du XIIIe siècle et de tentatives de renouvellement dont nous avons peu de traces.

    Sur commande
  • La chanson de geste d`Ami et Amile ne nous a été conservée que par le seul manuscrit 860 du fonds français de la Bibliothèque Nationale. Elle comprend 3504 vers répartis en 177 laisses.
    Comme les autres et nombreuses versions d`une légende répandue au Moyen Âge, Ami et Amile célèbre l`amitié quasi surhumaine de deux hommes. Datant des environs de 1200, la chanson constitue un développement assez élaboré de la version "romanesque" assez proche de la version primitive de l`épître de Raoul le Tourtier.

    Sur commande
  • Peut-on récrire l'histoire d'Arthur afin que ses chevaliers ne finissent pas par s'entretuer dans la plaine de Salisbury oe C'est le défi que relève l'auteur de Claris et Laris en reprenant le mythe arthurien dans une grande fresque de trente mille octosyllabes aux multiples aventures chevaleresques, sentimentales et merveilleuses. Ses héros partent en quête de leur compagnon, non d'un Graal inaccessible. L'amitié qui les unit gagne l'ensemble des chevaliers de la Table Ronde redécouvrant à leur contact le sens des prouesses, du service et de l'entraide chevaleresques. Le roi Arthur remporte la guerre contre les Romains avant d'étendre ses conquêtes à d'autres pays où il instaure une ère de concorde universelle. Claris et Laris est un roman profondément optimiste qui chante la fidélité en amour comme en amitié et exalte la capacité des hommes à triompher seuls des obstacles. Le temps de ces trente mille vers, le poète veut croire à cette utopie, fixant dans l'écrit un mythe et une forme de littérature qu'il refuse de voir disparaître.

    Sur commande
  • Anseÿs de Gascogne est une chanson de geste composée au milieu du XIIIe siècle, vraisemblablement en Flandre francophone. Elle se propose implicitement (avec Yonnet de Metz et la Vengeance Fromondin) comme l'une des conclusions possibles de la Geste des Loherains, mais elle n'en respecte nullement l'intention, puisque les Lorrains y sont menés à leur perte. oeuvre d'un poète cultivé bien au fait des exigences formelles de la chanson de geste, elle intègre quelques développements non épiques (enchanteurs, légende du Bois de la Croix, etc.) - et laisse transparaître des intentions politiques en donnant la part belle au comte de Flandre et aux seigneurs du Nord au détriment du roi de France et des Lorrains.

    Édition par Jean-Charles Herbin et Annie Triaud d'après le manuscrit Paris BNF fr. 24377 avec les variantes de tous les autres manuscrits.

    Sur commande
  • Le Bestiaire en vers de Philippe de Thaon, composé entre 1121 et 1135, est la première adaptation dans une langue romane du Physiologus latin, à son tour traduction du célèbre opuscule homonyme grec, rédigé à Alexandrie par un auteur inconnu aux premiers siècles après J.-C. (IIe-IVe). Prolongeant la tradition ancienne, dont Philippe accueille la version la plus répandue, celle augmentée d'extraits des Étymologies d'Isidore de Séville, ce Bestiaire organise dans une quarantaine d'articles autant de «natures» réelles ou imaginaires, fantastiques, bizarres, de bêtes, oiseaux et pierres, chacune accompagnée de son interprétation morale et allégorique. C'est par ailleurs son but de vulgarisation, déclaré et passionné, d'où découle aussi le choix de la langue vernaculaire, ce qui détermine la physionomie très originale de cette oeuvre et qui la distingue de tout autre précédent connu. La vaste matière naturaliste est réorganisée selon un double classement, scientifique (bêtes, oiseaux, pierres) et typologique (types représentant le Christ, l'homme, le diable) ; la section lithologique est enrichie d'additions puisées dans les Lapidaires ; l'application symbolique-allégorique tend à devenir minutieuse et systématique. Entre tradition et nouveauté, ce témoignage parmi les plus précoces de la littérature anglo-normande représente une facette originale de la littérature séduisante et variée des bestiaires.

    Sur commande
  • Le Livre d'Yvain est un florilège arthurien qui est resté jusqu'à présent inédit. Il réunit sept épisodes emblématiques qui illustrent les prouesses d'Yvain, des quêteurs du Graal, de Palamède, de Gauvain, du Chevalier à la Cotte Maltaillée, de Tristan et de Lancelot. Cette série d'exploits héroïques s'ouvre par le seul fragment connu d'une mise en prose d'Yvain ou le Chevalier au Lion de Chrétien de Troyes. Composé en langue française, probablement en Italie à la fin du XIIIe siècle, Le Livre d'Yvain est actuellement conservé par un seul manuscrit, à la National Library of Wales (ms. Aberystwyth, National Library of Wales, 444D).

    Sur commande
  • Dans Garin de Monglane, nous avons affaire à une société fourmillante : artisans, hommes du peuple et couches populaires constituent une vaste fresque composite qui incarne diverses idéologies. Si la chanson contient nombre de massacres ignobles et terrifiants, le pittoresque du récit repose sur de séduisants contrastes et un véritable mélange des genres : parodies de références traditionnelles ; énormités titanesques et ironie ; associations entre monstruosité et délicatesse ; situations inédites qui pourraient être scabreuses ; extraits romanesques ; mises en scène aux accents fantastiques. La narration surprend tantôt par l'originalité, tantôt par l'artifice et le piment. Plus que par le passé, la vie intérieure des protagonistes est connue grâce aux analyses du narrateur, mais davantage par des monologues intérieurs aux caractéristiques variées. Malgré de regrettables longueurs, la chanson de Garin de Monglane est animée par un souffle nouveau qui n'est pas dénué d'attraits.

    Sur commande
  • Le Livre du Trésor, composé au XIIIe siècle par un notaire de Florence, Brunetto Latini, alors qu'il était en exil en France, est un ouvrage majeur de la littérature didactique médiévale écrite en langue vulgaire. Le succès de ce texte, qui relève de plusieurs genres tels l'encyclopédie sur la nature, le miroir du prince, le traité de rhétorique, est attesté non seulement pas le gr and nombre de manuscrits qui nous sont parvenus, mais aussi par la réception de l'ouvrage que bien des auteurs ont utilisés. Denombreux écrivains également, tel Dante ou Villani ont rendu hommage à Brunetto Latini, comme lettré à l'immense culture.
    Nous proposons ici une traduction en français moderne du Livre I du Livre dou Tresor, partie qui correspond exactement aux critères permettant de la classer dans le genre des encyclopédies sur la nature et les propriétés des choses. Un abondant apparat critique permettra au lecteur de mieux se plonger dans cet univers complexe de la vulgarisation et de la compilation.

    Sur commande
  • Conservé dans le manuscrit unique de la Bibliothèque de l`Université de Leyde, découverte en 1901 par le savant portugais J. Leite de Vasconcellos, "La Chanson de sainte Foi d`Agen" est un témoignage majeur sur la langue et la littérature en langue d`oc du XIe siècle.
    Composé en laisses monorimes d`octosyllabes, la chanson raconte le martyre de sainte Foi, la sainte de Conques, qu`elle fait suivre d`une évocation du sort des empereurs persécuteurs.
    Texte d`une beauté puissante, il s`affirme avec audace et justesse, "plus doux et plus suave qu`un rayon de miel et plus qu`aucun vin pimenté".

    Sur commande
  • Oton III, seigneur de Granson (c.1340-1397) est, selon Christine de Pizan, le modle du chevalier parfait, " courtois, gentil, preux, bel et gracieux ", celui qui allie et la vaillance et la grce d'un " vrai amant ". Mais le chevalier savoyard ne se distingue pas seulement sur les champs de bataille et dans les cours royales. La renomme d'Oton de Granson est aussi lie ses nombreux pomes sur l'amour dsespr. Ses pices sur le thme de saint Valentin sont parmi les premires, sinon les premires, de ce genre. En Angleterre, Geoffrey Chaucer appelle Granson la " flour of hem that make in Fraunce " ; c'est la seule fois qu'il nomme un contemporain dans son oeuvre. L'auteur anglais adapte mme trois ballades de Granson dans sa Compleynt of Venus. En France, Martin le Franc, auteur du Champion des dames, recommande la lecture des posies de Granson car on y trouve " de biens assez en l'amoureuse cusanon. " Et en Espagne, les leit-motifs de Granson - son amant malheureux refus ou laiss par sa bien-aime, son martyr d'amour qui reste seul le jour de la saint Valentin pendant que tout le monde choisit un compagnon, son amoureux mlancolieux qui prend le deuil et s'habille en noir pour montrer sa peine lorsqu'une dame refuse son amour - tout est reflt dans le personnage du " caballero de la trista figura " dvelopp par de nombreux potes castillans et catalans. Dans cette dition, nous offrons les uvres - ballades, rondeaux, complaintes, pastourelles, dbats, lais et dits - d'Oton de Granson, l'un des premiers dans une longue ligne de ces 'chevaliers-potes', qui, avec Jean de Werchin, Jean de Garencires, et Charles d'Orlans, tmoignent de cette " tentation de l'criture " chez les aristocrates de la fin du Moyen ge.


    Joan Grenier-Winther est Professeur de franais Washington State University. Spcialiste de la posie des XIVe et XVe sicles, elle a dit en particulier les uvres de Jean de Werchin, snchal de Hainaut et prpare une dition lectronique de La Belle dame qui eut mercy.

    Sur commande
  • Bien injustement relgu aujourd'hui dans l'ombre, " maistre " Alain Chartier, secrtaire du Dauphin puis du roi Charles VII, fut jusqu'au XVIe sicle l'un des crivains les plus prestigieux du Moyen ge.
    Le Quadrilogue invectif, crit en 1422, reprsente un tournant dcisif dans la carrire potique de Chartier, o la mlancolie supplante l'insouciance courtoise cause d'une actualit dsastreuse. Il met en scne un dbat houleux entre quatre personnages : France incite le Peuple, le Chevalier et le Clerg s'unir pour dfendre le royaume dchir par la guerre de Cent ans et par la discorde civile. Avec ce texte en prose inspir par le souffle oratoire des Anciens, Alain Chartier signe l'un des premiers manifestes patriotiques de l'histoire de France et offre un loquent tmoignage sur une poque de mutation sociale et littraire : passage de l'tat fodal la Nation moderne, critique des trois ordres de la socit, remise en question des idaux chevaleresques glorifis par la littrature courtoise, essor de la pense humaniste, avnement de l'crivain " engag ".
    Parmi les documents en fin de volume, on trouvera la transcription intgrale d'un pome d'Alain Chartier sur le mme sujet, le Lai de Paix.

    Sur commande
  • Écrite en latin en 1149, la Vision de Tondale met en scène le voyage extatique accompli par un chevalier irlandais à travers l'enfer et le paradis, et offre la description de l'au-delà la plus complète et articulée avant la Divine Comédie, dont elle constitue une source importante. Le texte a connu un succès extraordinaire dans toute la chrétienté jusqu'à l'extrême fi n du Moyen Âge ; sa réception intéresse tant le milieu religieux que le milieu laïque, comme en témoignent ses très nombreuses traductions en langue vernaculaire. Les trois versions françaises présentées ici sont issues de la plume de trois écrivains célèbres, Jean de Vignay, David Aubert, Regnaud le Queux et s'inscrivent dans des contextes culturels et littéraires différents, à sa voir, respectivement, le grand mouvement de traduction entrepris sous la couronne des Valois, la tradition des réécritures et des remaniements à la cour des ducs de Bourgogne, le courant littéraire de la Grande Rhétorique.

    Sur commande
  • Le livre iii des essais apparaît comme l'aboutissement d'une forme l'essai, et chacun des chapitres qui le composent comme un parcours une réflexion s'y exerce de la manière à la fois la plus méthodique et la plus imprévisible.
    La première partie de cette étude ("lecture d'un fil") est consacrée à une analyse attentive et suivie des essais 2 ("du repentir"), 6 ("des coches"), 9 ("de la vanité"), 12 ("de la phisionomie"), 13 ("de l'expérience").
    Il s'agit de montrer comment s'élaborent des conclusions qui n'étaient surtout pas acquises d'avance : la constance d'un sujet pourtant emporté par le branle universel, le retour sur soi d'un être qui n'avait d'autre hâte que de sortir de chez lui, l'alliance harmonieuse de l'âme et du corps...
    Une seconde partie plus brève ("a pieces (re)cousues") tente de cerner quelques-uns des processus majeurs à l'oeuvre dans l'ensemble du livre iii (la conquête du moi, l'exercice du moi, écriture et lecture).
    Ainsi s'esquisse un va-et-vient entre une lecture de chaque essai considéré comme unité indépendante et une lecture des essais comme totalité.

  • Sur commande
empty