• Une société démocratique doit traiter tous ses membres comme des égaux. Mais doit-elle admettre leurs différences pour permettre à leurs identités de s'exercer librement et de s'épanouir ? Jusqu'où peut-elle aller dans la reconnaissance de leurs spécificités ? Cette légitimation est-elle nécessaire à la dignité des individus ? Ces interrogations sont au coeur de la controverse sur le multiculturalisme.
    La réflexion historique et philosophique de Charles Taylor permet de mieux penser l'enjeu fondamental qu'est la demande de reconnaissance exprimée par tous les groupes - communautés religieuses, associations féministes, minorités culturelles, etc. - coexistant au sein d'un même État.
    Ce texte devenu classique pose une question cruciale : la démocratie, soucieuse de garantir les droits et le bien-être de ses citoyens, doit-elle privilégier une culture, celle qui la fonde, ou s'accommoder de toutes?

    Précédé d'un entretien inédit avec Michel Wieviorka. Commentaires d'Amy Gutmann, Steven C. Rockefeller, Michael Walzer et Susan Wolf.

  • Le sentiment d'être soi, d'être doté d'une subjectivité et d'une vérité intérieure, a une histoire, dont cet ouvrage magistral retrace les sources. Cette généalogie remonte à saint Augustin, passe par Descartes et Montaigne et se prolonge jusqu'à aujourd'hui. Il s'agit de comprendre cette révolution inouïe qui a fait que les modernes se voient comme des êtres doués d'intériorité, comme des « moi » ayant une profondeur.

    Loin de pouvoir se ramener à l'essor de l'individualisme libéral, cette histoire est celle d'une très longue quête pour définir et atteindre le bien. Au coeur de cette définition, on trouve ce que l'auteur appelle l'affirmation de la vie ordinaire. La montée en puissance de cette valeur, retracée ici de ses origines dans la Réforme jusqu'aux formes qu'elle prend de nos jours, aura profondément transformé notre conception de la raison.

    Sur commande
  • Il est d'usage de dire que nous appartenons à un " âge séculier ". Nous, c'est-à-dire les membres des sociétés occidentales modernes, dont, qu'on s'en félicite ou qu'on le déplore, les églises se vident. Comment est-on passé d'un temps, pas si lointain, où il était pratiquement inconcevable de ne pas croire en Dieu, à l'époque actuelle, où la foi n'est plus qu'une possibilité parmi d'autres et va jusqu'à susciter la commisération ?L'une des explications les plus courantes de cette évolution consiste à affirmer qu'à la faveur des progrès de la science, la vérité aurait finalement triomphé de l'illusion, nous poussant à ne chercher qu'en nous-mêmes notre raison d'être et les conditions de notre épanouissement ici-bas.En révélant les impensés de ce récit classique de la victoire de l'humanisme qui fait du " désenchantement du monde " la seule clé de l'énigme, Charles Taylor entreprend une relecture intégrale de la modernité. Loin d'être une " soustraction " de la religion, la sécularisation est un processus de redéfinition de la croyance qui a vu se multiplier les options spirituelles. Si plus aucune n'est en mesure de s'imposer, les impasses du " matérialisme " et les promesses déçues de la modernité continuent d'éveiller une quête de sens.

    Sur commande
  • « Raison instrumentale », « désenchantement du monde », « narcissisme contemporain » : le philosophe Charles Taylor reprend ces trois thèmes dominants du malaise de la modernité. À l'écart des redondances de la mode et des facilités de la critique, il montre pourquoi l'éthique de la réalisation de soi, noyau consistant de l'individualisme, recèle une aspiration dont les présupposés bien compris seraient en fait incompatibles avec l'instrumentalisme et l'égoïsme possessif.

    Sur commande
  • " La quête moderne d'une subjectivité en situation nous renvoie inévitablement à Hegel [...] L'image même de cette quête, à quoi s'ajoute la conscience de plus en plus aiguë d'une crise écologique, fait de la pensée hégélienne une incontournable référence.
    " Cette " incontournable référence " est ici présentée avec une clarté surprenante parce que tout entière questionnée, interpellée par les problèmes contemporains. Ce livre est une occasion unique de pénétrer dans l'univers hégélien. L'auteur y cherche en effet des éléments de réponse à des questions qui ont marqué toute l'histoire de la philosophie occidentale et qui prennent un nouveau visage dans la société actuelle.
    Ce livre annonce les travaux ultérieurs de Charles Taylor sur les sources de l'identité moderne. Il représente une introduction d'une limpidité exemplaire aux principaux dilemmes de la philosophie et de la science politique contemporaines.

    Sur commande
  • Le philosophe Charles Taylor est une des grandes voix de la pensée chrétienne d'aujourd'hui. Homme de dialogue et d'ouverture marqué par Vatican II, il apporte, notamment dans sa réflexion sur la laïcité, une contribution remarquable à la compréhension de la modernité. Il raconte dans cet ouvrage comment cinq oeuvres ont contribué à façonner sa foi : Merleau-Ponty (Phénoménologie de la perception), Hölderlin (Poèmes), Baudelaire (Les fleurs du mal), Dostoïevski (Les frères Karamazov) et frère Emile (Fidèle à l'avenir, à l'écoute du cardinal Congar), il fait percevoir combien les voies vers Dieu sont multiples et fascinantes.

  • Grand format 62.60 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • The classic book Bricks & Brownstone, the first and still the only volume to examine in depth the changing form and varied architectural styles of the much-loved New York City row house, or brownstone, was first published in 1972. That edition helped pave the way for a brownstone revival that has transformed New York's historic neighborhoods over the past half-century. Rizzoli published a revised and expanded edition of the book in 2003, to much fanfare. This edition revisits the classic comprehensively, with an updated text and additional chapters, and an abundance of specially commissioned color photography. It offers to an eager audience the long-awaited re-issue of the landmark volume in a brilliant new form.

    Boasting more than 250 color and black-and-white images, this definitive volume traces New York's row houses from colonial days through World War I, examining in detail the Federal, Greek Revival, Gothic Revival, Italianate, and Second Empire architectural styles of the early and mid-nineteenth century, as well as the Neo-Grec, Queen Anne, Romanesque, Renaissance Revival, and Colonial Revival styles of the late nineteenth and early twentieth centuries. The new Bricks & Brownstone remains the gold standard reference on brownstone architecture and interiors, and one of the few truly classic histories of New York's urbanism and real estate development.

    Sur commande
  • Ce n'est que récemment que le modèle d'une société politique fondée sur le respect de la pluralité des perspectives philosophiques, religieuses et morales s'est imposé comme le plus susceptible de conduire à une vie harmonieuse du corps social et à l'épanouissement de ceux qui le composent. Un large consensus s'est établi autour de l'idée que la ' laïcité ' est une composante essentielle de toute démocratie libérale. Mais qu'est-ce au juste qu'une société laïque ? Bien que des travaux récents en sciences sociales, en droit et en philosophie aient permis des avancées majeures sur le plan de la compréhension de la laïcité comme mode de gouvernance, une analyse conceptuelle des principes constitutifs de la laïcité manquait toujours à l'appel. Ce livre vient remédier à une telle lacune. Pour les auteurs, les deux grandes finalités de la laïcité sont le respect de l'égalité morale des individus et la protection de la liberté de conscience et de religion. C'est pourquoi la laïcité doit aujourd'hui se comprendre dans le cadre plus large de la diversité des croyances et des valeurs (religieuses ou non) auxquelles adhèrent les citoyens. Depuis près de vingt ans, la France ne cesse de débattre (et de légiférer) sur la place et la visibilité des minorités culturelles et religieuses, comme en témoignent les controverses passionnées sur le foulard islamique et aujourd'hui de la burqa. Cet ouvrage de philosophie, qui prend appui sur l'expérience originale et passionnante du Québec en matière de politique multiculturelle, constitue une contribution forte au débat sur les rapport entre religion et politique.

  • Subdivided into hundreds of domaines, often family-run and sometimes covering no more than a few hectares, Burgundy can be offputtingly fragmented to wine experts. This guide includes descriptions of the microclimates of the region, important grapes and wine styles, as well as tips on buying, storing and tasting wine and a rundown of vintages.

    Grand format 54.10 €
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • Ce recueil d'entretiens avec Charles Taylor revient sur l'oeuvre d'un penseur qui a employé sa vie à refonder la philosophie. S'attaquant aux questions de méthode, il défi nit l'ennemi à abattre et cible le dualisme cartésien. Que ses écrits portent sur le langage, l'action, ou encore le rapport de l'esprit au monde, il travaille au démantèlement de cette opposition entre l'esprit et la matière. S'entretenir avec Charles Taylor, c'est se mettre à l'écoute d'un philosophe qui considère que la réfl exion philosophique doit s'enraciner dans une tradition, éclairer le présent et construire l'avenir. La laïcité, le multiculturalisme, le nationalisme ou la démocratie ; pour aborder ces sujets, l'élaboration conceptuelle va toujours de paire avec un regard jeté dans le monde actuel.

  • Edité en 1845 par Gide fils, 5 rue des Petits Augustins, Paris, imprimerie Firmin Didot Frères.
    Réédité en 2010 par les Editions Delattre.

empty