Pu De Limoges

  • Le deuxième volume de la série est consacré à Hésiode et à son poème moral, Les travaux et les jours (vers 1 à 382), traduit en français et en chinois, toujours dans l'esprit de faire connaître des textes grecs et latins porteurs des éléments fondateurs de la civilisation euro-méditerranéenne. La publication explicite les principes de base de l'éthique populaire des Grecs : la démesure conduit les hommes à une folie qui les déshumanise et engendre tous les maux, alors que la justice constitue la loi à laquelle ils doivent se soumettre. Etre juste, c'est se fixer pour règle d'éviter de vouloir dominer autrui et de tout faire pour échapper à la tentation de se détourner du vrai et du bien.
    />

  • Ce nouveau numéro de Tôzai explore le monde poétique du haïku japonais, le plus petit poème du monde. Ce recueil emmène le lecteur au coeur de la ville de Limoges, le long de la rivière qui la traverse, la Vienne, pour une promenade automnale et poétique où la nature tend à éveiller le citadin à l'impermanence des choses et à l'appréciation de l'ici et maintenant.

    Sur commande
  • Henri decoin, sportsmane

    Thomas Bauer

    Sur commande
  • Si les recherches historiques, littéraires et cinématographiques sur le sport se sont considérablement multipliées ces trente dernières années, permettant ainsi aux chercheurs et aux passionnés de s'appuyer sur des travaux académiques pour mieux comprendre la genèse des sports modernes, les activités de raquette font encore aujourd'hui figure d'exception. Afin de pallier ce relatif vide historiographique, le présent volume a souhaité réunir les contributions de plusieurs spécialistes - de la paume, du tennis et des « petites raquettes » - pour dévoiler les arcanes d'un patrimoine culturel et, au-delà des variations spécifiques, ses constantes historiques. À travers elles se dessine finalement la « carte génétique » d'une singulière famille sportive: l'origine paumière d'un jeu de duel codifié, la construction d'une entente cordiale avec le peuple anglais et la préservation d'un héritage mondain dictant les règles de bienséance. Si les pistes de réflexion sont nombreuses et mériteraient bien d'autres investigations, les clés livrées au fil des pages conduisent d'ores et déjà le lecteur à mieux appréhender l'univers si méconnu des sports de balles et de plumes.

    Sur commande
  • La litterature des mysteres - poetique historique d'un succes mediatique du xixe siecle en france, e Nouv.

  • Grand conteur et réinventeur de formes héritées, Jouhandeau égotiste et amateur d'âmes est aussi un grand moraliste du 20e siècle, dont la vision du monde mérite un regard d'ensemble pour elle-même.
    Au centre de tout, il y a l'orgueil ébloui d'être un Homme, confronté à la difficulté d'être homosexuel.
    Ce conflit éclaire la naissance des trois personnages nourriciers de son univers littéraire d'avant-guerre (Théophile, M. Godeau, Juste), comme la direction morale que l'oeuvre prend dans Monsieur Godeau intime et qui s'affirme ensuite. Il est le pivot autour duquel l'oeuvre se recompose d'étape en étape et en traversant tous les genres, sans jamais sortir complètement d'un univers, une théologie et une imagination catholiques dont l'empreinte est là dès l'origine.
    Des contes, romans et traités des années 1920-1930 aux réflexions morales et aux journaliers des années 1950-1970, presque exclusivement travaillés par ce défi de l'homosexualité, cet essai dégage des continuités inaperçues, fait apparaître les infléchissements majeurs (de l'idéal de sainteté à la profession de sagesse).
    Il donne des repères pour aborder une oeuvre abondante, située dans les marges de l'Histoire du siècle et de son tragique, mais au coeur d'une de ses aventures morales : le souci de soi homosexuel.

    Sur commande
  • Nourrie par les problématiques du monde contemporain, engagée dans des relations polémiques avec le pouvoir symbolique, reflétant l'idéologie postmoderne et postcoloniale, mais aussi féministe, la littérature de la diaspora postcoloniale opère une ouverture du possible dans le champ culturel français contemporain. Inspirée par les expériences socio-géographiques des individus créateurs, cette littérature effectue une mise en relation des lieux du monde et des cultures. Dans l'espace de sa naissance effective, elle réussit à apporter la différence culturelle et individuelle, parvenant à entreprendre une émancipation symbolique, car la différence qu'elle institue sur la scène sociale et culturelle n'est pas une différence strictement africaine, inscrite dans un ancien rapport de pouvoir, mais une diversité.

    Ce livre analyse les multiples modalités de transformation de la différence en diversité à travers la littérature de la diaspora postcoloniale en France. Il met en évidence l'émergence d'une nouvelle catégorie littéraire qui nous guide vers une meilleure compréhension des relations interculturelles.

  • Ce neuvième volume de Tôzai regroupe comme de coutume des travaux sur le thème de l'Orient et de l'Occident et des études sur les macrofamilles linguistiques. Une large part est faite aux cultures de la Chine et du Japon dans la première partie, consacrée à l'humanisme et à l'histoire, sans négliger pour autant la Perse ou la Grèce antiques. La seconde partie présente, outre une étude d'étymologie latine, deux études hydronymiques qui prolongent les travaux publiés dans les précédents numéros et un long article de synthèse posant les bases d'une philologie euro-méditerranéenne. Le Courrier de Limoges se voit enrichi d'une substantielle étude d'histoire locale due à un chercheur japonais et éditée ici en mémoire du regretté Jean Levet.

    Sur commande
  • Raymond Queneau n'a pas toujours prêté un intérêt manifeste au théâtre ; même si son ¦uvre est chargée d'une den- sité dramatique, même si la thématique théâtrale la parcourt de bout en bout, l'attitude de l'auteur à l'égard du théâtre est souvent réservée (dans ses propos, ses écrits, ses réactions). Cela explique que l'¦uvre dramatique soit restée limitée à quelques publications et à quelques inédits, achevés, inachevés ou simplement ébauchés, et que, plus profondément, l'¦uvre quenienne relève de la mise en scène du langage (plutôt que de personnages au sens classique du terme), ainsi que d'une volonté de rester maître de son écriture, de ne pas se laisser abuser par des limites passant pour artificielles .

    Sur commande
  • Nazi Boni : premier écrivain du Burkina Faso est un livre de critique littéraire qui a choisi la voie de la stylistique et plus particulièrement celle qui se fonde sur l'analyse linguistique.
    Ses mots-clés méthodologiques sont la sémantique, la lexicographie, la lexicologie, les champs lexicaux, la sociolinguistique et la linguistique discursive.
    L'étude choisit d'entrer dans Crépuscule des temps anciens de Nazi Boni par un aspect particulier de son expression : l'introduction du bwamu, langue africaine, dans le discours romanesque en français. L'inventaire lexicographique démontre l'importance de l'usage du bwamu.
    Il se pose alors les problèmes de transcription orthographique, d'insertion sémantique de cette langue africaine dans l'énoncé en français. Le vocabulaire bwamu, constituant une espèce de charpente sémantique de l'oeuvre, construit un ensemble de champs lexicaux (ou thèmes) à partir desquels les aspects essentiels du roman peuvent être appréhendés. Les deux pôles bwamu - français sont reliés par un continuum linguistique dont les principaux aspects sont le bwamu francisé, le français bwamufié, le français burkinabisé et africanisé qui s'ouvre sur le français standard et très recherché.

  • J.
    M. Coetzee, un des romanciers les plus importants du monde anglophone depuis près de trente ans, est encore peu lu en France. D'où une interprétation réductrice de son oeuvre, toujours envisagée à travers le prisme des études " post-coloniales ". Au contraire, ce livre soutient la thèse d'un Coetzee moderne, non au sens de l'opposition moderne/postmoderne, mais en celui d'une vocation critique de la littérature.
    Vocation qui se traduit sur le plan esthétique par la réécriture des maîtres, de Defoe à Kafka en passant par Dostoïevski, sur le plan éthique par le scepticisme, l'expression du doute, le privilège des faits sur les idées, des ruses et des tours de la fiction sur la loi de la fable et les certitudes de l'esprit. Il voudrait conduire le lecteur à (re)lire un Coetzee moins sud-africain que cosmopolite, moins post-colonial que réaliste, moins postmoderne que contemporain.
    Trois termes que la critique littéraire n'a pas l'habitude d'associer. Mais l'avant-poste du progrès est le point où l'histoire se réfléchit et peut s'infléchir.

  • Raúl Dorra est poète quand il fait de la sémiotique, et sémioticien quand il écrit de la poésie, et poète. Il nous parle ici, dans un style de pensée et d'écriture unique, du corps énonçant, du site et de la chair de la parole vivante. Une réflexion sur le souffle et la palpitation de la subjectivité....

    Sur commande
  • Depuis l'émergence au c¦ur du 19e siècle d'industries culturelles liées à l'expansion de nouveaux supports, la modernité culturelle a été fréquemment décriée par les élites : dénoncés comme aliénants et potentiellement totalitaires, d'autant plus pernicieux qu'ils apporteraient par le divertissement l' "espoir et la consolation " en anesthésiant la réflexion civique et/ou la conscience de classe, les mass médias ont ensemencé l'imaginaire collectif tout en restant stigmatisés par le canon culturel. Or les recherches menées depuis une vingtaine d'années sur les littératures de large circulation et de grande consommation - qu'on les appelle romans populaires, paralittérature, littérature de hall de gare, séries...- ont fait litière de bon nombre de préjugés tenaces : en parcourant les grands boulevards du populaire, on peut chemin faisant croiser le fait divers et la presse à grand tirage vendue à la criée, le mélodrame et le music-hall, le septième art en cinémascope et l'universel reportage, le crime et la romance tout en haut de l'affiche... mais aussi porter sur la littérature un regard dessillé.

  • Sur commande
empty