Points

  • Le système politique mis au point par l'Allemagne hitlérienne et la Russie stalinienne ne consiste pas en une simple radicalisation des méthodes dictatoriales. C'est un système entièrement original qui repose sur la transformation des classes en masses, fait de la police le centre du pouvoir et met en oeuvre une politique étrangère visant ouvertement à la domination du monde. Animé par une logique de la déraison, il tend à la destruction complète de la société - comme de l'individu. Un classique de la théorie politique.

    Sur commande
  • " Ce livre constitue une tentative de compréhension de faits qui, au premier coup d'oeil, et même au second, semblaient simplement révoltants. Comprendre, toutefois, ne signifie pas nier ce qui est révoltant et ne consiste pas à déduire à partir de précédents ce qui est sans précédent ; ce n'est pas expliquer des phénomènes par des analogies et des généralités telles que le choc de la réalité s'en trouve supprimé. Cela veut plutôt dire examiner et porter en toute conscience le fardeau que les événements nous ont imposé, sans nier leur existence ni accepter passivement leur poids, comme si tout ce qui est arrivé en fait devait fatalement arriver. Comprendre, en un mot, consiste à regarder la réalité en face avec attention, sans idée préconçue, et à lui résister au besoin, quelle que soit ou qu'ait pu
    être cette réalité. " (Hannah Arendt)
    Sur l'antisémitisme est la première partie de l'oeuvre magistrale d'Hannah Arendt, Les Origines du totalitarisme (New York, 1951), qui inclut aussi L'Impérialisme (" Points Essais ", n° 356) et Le Système totalitaire (" Points Essais ", n° 307).

    Sur commande
  • Comment les enthousiasmes de Mai 68 ont-ils cédé le pas au désarroi des années 1980 et 1990 puis au fatalisme qui, depuis les années 2000, barre notre horizon politique et intellectuel ?

    En tant qu'historien des idées et philosophe politique, Pierre Rosanvallon s'attache à réinscrire les cinquante dernières années dans l'histoire longue du projet moderne d'émancipation, avec ses réalisations, ses promesses non tenues et ses régressions aussi, notamment par la gauche. Mais c'est également en tant qu'acteur et témoin qu'il aborde une lecture de la séquence 1968-2018, à travers son itinéraire personnel, ses entreprises intellectuelles et politiques, les personnalités qui l'ont accompagné, ses idées forces et ses doutes, ses perplexités et ses aveuglements.

    Grâce à cette double focale, c'est une histoire politique et intellectuelle du présent que Pierre Rosanvallon retrace, dans des termes qui conduisent à esquisser de nouvelles perspectives à l'idéal d'émancipation.

    Sur commande
  • De février 2019 à mars 2020, des millions d'Algériennes et d'Algériens ont, vendredi après vendredi, manifesté leur aspiration à la « libération du peuple ». Ce soulèvement pacifique, connu sous le nom de Hirak, considère en effet que l'indépendance de 1962 n'a abouti qu'à la « libération du territoire », installant jusqu'à aujourd'hui au pouvoir un régime de type militaire. À travers une réflexion historique nourrie par l'expérience de terrain, Jean-Pierre Filiu replace cette actualité récente dans la longue durée du mouvement national. Un livre indispensable pour comprendre la vague de fond qui traverse le pays car, malgré la répression et la pandémie, le combat du peuple algérien pour sa nouvelle indépendance ne fait que commencer.

    Sur commande
  • Le désir de se débarrasser de la politique est de plus en plus répandu. Il rend manifeste l'existence d'une crise, qui contraint à se demander : « Qu'est-ce que la politique ? » Voilà la question permanente de la pensée de Hannah Arendt, posée face au choc de l'événement totalitaire et au développement de nouveaux moyens d'anéantissement.
    La réponse tient dans deux thèses qui se trouvent déployées dans ce livre : l'essence de la politique est la pluralité ; son sens est la liberté.
    Cet ouvrage nous invite à comprendre pourquoi la philosophie s'est toujours révélée incapable de penser l'action collective, afin de nous faire entrer progressivement dans la politique, c'est-à-dire dans la réalité des expériences qui la constituent.

    /> Hannah Arendt (1906-1975) Figure intellectuelle majeure du xxe siècle, elle est l'auteur d'ouvrages aussi célèbres que Les Origines du totalitarisme, Condition de l'homme moderne, La Crise de la culture ou Eichmann à Jérusalem.

    Sur commande
  • Dans une prison du Rwanda, Jean Hatzfeld fait parler les acteurs hutus du génocide. Des hommes qui, durant des semaines, ont tué leurs voisins, avec la claire idée de les faire disparaître. Ils s'expriment ici sans souci d'atténuer leur responsabilité. Jamais aucun « génocidaire » du siècle n'a témoigné de cette façon. C'est ce qui fait d'Une saison de machettes un livre exceptionnel, unique et d'une force sans exemple.

  • James C. Scott propose ici une étonnante contre-histoire de la modernité. Depuis deux mille ans, les communautés d'une vaste région montagneuse d'Asie du Sud-Est refusent obstinément leur intégration à l'État. Zomia : c'est le nom de cette zone d'insoumission qui n'apparaît sur aucune carte, où environ 100 millions de personnes se sont réfugiées pour échapper au contrôle des gouvernements des plaines.

    Traités comme des « barbares », ces peuples nomades ont mis en place des stratégies de résistance parfois surprenantes pour échapper à l'État, synonyme de travail forcé, d'impôt, de conscription.

    Zomia nous rappelle que la « civilisation » peut être synonyme d'oppression et que le sens de l'histoire n'est pas aussi univoque qu'on le croit.

    Sur commande
  • Le siècle du populisme ; histoire, théorie, critique Nouv.

  • Emmanuel Macron, le plus grand des manipulateurs ?

    Lobbys divers et variés, agents d'influence, communicants rois, « intermédiaires », barbouzes... Le plus jeune président de la Ve République n'a pas lésiné sur les moyens pour atteindre les hautes sphères de l'État. Sous le prétendu « nouveau monde » d'Emmanuel Macron se cachent de troublants réseaux au service d'une ambition dévorante. Comment, vierge de tout mandat, devient-on président ? Une question à laquelle répondent les révélations de cette enquête palpitante dans les coulisses du pouvoir. Un document implacable.

    Sur commande
  • Un temps troublé Nouv.

    Un temps troublé

    Lionel Jospin

    • Points
    • 2 Septembre 2021
    À paraître
  • La France connaît, avec les institutions de la Ve République, une démocratie stable depuis six décennies - fait rarissime dans notre histoire. Chacun doit connaître notre Constitution, pour comprendre comment le pouvoir est attribué et exercé, pour se saisir des droits et libertés que chacun peut désormais invoquer.

    Loin des idées reçues, ce livre commente notre texte fondamental, article par article, avec un mélange exceptionnel de rigueur et d'humour, de précision et d'esprit critique. Ainsi est-il devenu la bible des étudiants, des journalistes, des élus et, de plus en plus, des citoyens.

    Guy Carcassonne a écrit ses onze premières éditions. Marc Guillaume a ensuite pris le relais pour faire vivre cette oeuvre fondamentale.

    Sur commande
  • Nos régimes sont dits démocratiques parce qu'ils sont consacrés par les urnes. Mais nous ne sommes pas gouvernés démocratiquement, car l'action des gouvernements n'obéit pas à des règles clairement établies.
    À l'âge d'une présidentialisation caractérisée par la concentration des pouvoirs dans les mains de l'exécutif, le problème n'est plus seulement celui de la « crise de la représentation ». Il est devenu celui du mal-gouvernement, dont il est urgent de comprendre les mécanismes pour instaurer un nouveau progrès démocratique.
    Ce livre propose d'ordonner les aspirations qui s'expriment aujourd'hui dans de nombreux secteurs de la société civile et dans le monde militant autour de ces questions en distinguant les qualités requises des gouvernants et les règles organisatrices de la relation entre gouvernés et gouvernants. Réunies, celles-ci forment les principes d'une démocratie d'exercice comme bon gouvernement.

    Sur commande
  • Alors qu'elle définissait le projet des démocraties modernes, notre civilisation de classe moyenne fait face désormais à des défis majeurs. L'aggravation des inégalités, la mobilité descendante, l'écrasement du pouvoir d'achat des salaires, la paupérisation de jeunes surdiplômés et la globalisation porteuse d'une montée aux extrêmes de la concurrence forment ensemble une spirale de déclassement aux effets potentiellement dévastateurs.

    Les inégalités de classes et la fracture des générations se renforcent mutuellement : les écarts au sein des nouvelles générations sont ainsi appelés à se radicaliser.

    À partir de données et de comparaisons internationales inédites, Louis Chauvel récuse ici les dénégations qu'on oppose aux difficultés réelles des classes moyennes et populaires, des jeunes et de pans entiers de la société : car ces illusions ne font qu'aiguiser les frustrations et un ressentiment général dont la traduction politique s'exacerbe.

    Sur commande
  • Depuis 2012, plus d'un millier de Français sont partis rejoindre des groupes jihadistes en Syrie. Près de 200 ont choisi de rentrer. Déçus, parfois choqués, pas toujours repentis. La plupart sont encore en prison, tous sont surveillés. Expert incontournable du jihadisme, David Thomson a rencontré des « revenants ». Des années d'enquête, un travail aussi passionnant que dangereux auprès de ceux qui continuent à faire peser une menace durable sur le territoire national.

    Sur commande
  • La présidence de Trump racontée de l'intérieur ? S'appuyant sur des sources exceptionnelles et des centaines d'heures d'interviews, Bob Woodward dépeint le quotidien d'une Maison blanche en proie aux décisions chaotiques, dont les conséquences bouleversent l'ordre mondial. Corée du Nord, immigration, Otan : une plongée vertigineuse au coeur du bureau ovale, tenu par l'homme le plus inattendu et imprévisible de l'histoire des États-Unis.

    Sur commande
  • 20 janvier 2009 : Barack Obama devient officiellement président des États-Unis. Des millions de personnes assistent à cette cérémonie légendaire.

    10 janvier 2017 : Obama quitte la Maison-Blanche après deux mandats historiques. Il prononce alors son dernier discours officiel, des mots empreints de son immense charisme et de grands moments d'émotion. Récession économique, guerre, terrorisme, mais aussi relance industrielle, Obamacare, accords de Paris...

    Quelques jours plus tôt, Michelle Obama fermait elle aussi sa parenthèse de première dame et rappelait avec vigueur et humour ses combats pour l'éducation et la jeunesse.

    Sur commande
  • Depuis son lancement en décembre 2018, le Manifeste pour la démocratisation de l'Europe, porté initialement par une centaine d'intellectuel-le-s et responsables politiques européen-ne-s, a recueilli plus de 100 000 signatures. Nous présentons des propositions concrètes et précises pour démocratiser la gouvernance économique et sociale de l'Union européenne, lui donner les moyens d'une régulation efficace de la mondialisation (en luttant contre les inégalités et en rétablissant le pouvoir des États de lever l'impôt sur les entreprises et les ménages les plus favorisés) et permettre la transition vers un modèle équitable et écologiquement durable. Il est en notre pouvoir de transformer rapidement et en profondeur les institutions et les politiques européennes.

    Manon Bouju, Lucas Chancel, Anne-Laure Delatte, Stéphanie Hennette, Thomas Piketty, Guillaume Sacriste, Antoine Vauchez.

    Sur commande
  • Cinq années passées à traquer la vérité au coeur du pouvoir suprême.
    Voici le récit d'une enquête sans concession, d'une confrontation inédite entre deux journalistes d'investigation et un chef d'État, François Hollande. Une étrange relation, émaillée d'agacements réciproques et de fortes tensions. À l'arrivée, des révélations incroyables, des secrets éventés, des déclarations stupéfiantes. Jamais un président de la République n'avait été poussé à se livrer à ce point. Langue de bois proscrite, conseillers restés à la porte, relecture refusée.

    Sur commande
  • « Ce livre n'a pas été écrit "pour" ou "contre" l'Europe. Il teste une hypothèse sur le lien entre diversité des structures familiales et diversité des trajectoires historiques. Mais j'espère qu'il permettra à certains européistes de sonder l'épaisseur anthropologique des nations. J'espère que certains d'entre eux, partant comme moi de bons sentiments européens, arriveront aussi à la conclusion que le traité de Maastricht est une ouvre d'amateurs, ignorants de l'histoire et de la vie des sociétés. »

    Sur commande
  • Alors que la violence exercée au nom de Dieu occupe sans cesse le devant de l'actualité, la gauche semble désarmée pour affronter ce phénomène.

    Incapable de prendre la religion au sérieux, comment la gauche comprendrait-elle l'expansion de l'islamisme ? Comment pourrait-elle admettre que le djihadisme constitue aujourd'hui la seule cause pour laquelle un si grand nombre de jeunes Européens sont prêts à aller mourir à des milliers de kilomètres de chez eux ? Et comment accepterait-elle que ces jeunes sont loin d'être tous des déshérités ?

    Éclairant quelques épisodes de cet aveuglement (de la guerre d'Algérie à l'offensive de Daech en passant par la révolution islamique d'Iran), ce livre analyse le sens d'un silence qu'il est urgent de briser.

    Sur commande
  • L'État-providence est toujours en crise. Mais celle-ci a changé de nature. Au-delà des lancinants problèmes de financement et de gestion, au-delà des questions posées sur l'efficacité du système de redistribution, ce sont les principes organisateurs de la solidarité et la conception même des droits sociaux qui se trouvent remis en cause.
    C'est à une refondation intellectuelle et morale de l'État-providence qu'il faut aujourd'hui procéder. Pierre Rosanvallon explore, dans ce livre, les formes que pourrait prendre un État actif-providence lié au développement de la citoyenneté sociale. Il invite notamment à enrichir la notion de droit social, à reformuler la définition du juste et de l'équitable, à réinventer les formes de la solidarité. Cette recherche est indissociable d'une pratique plus active de la démocratie et d'une idée renouvelée de la nation.
    Ce livre propose une rediscussion d'ensemble de la question sociale. Il prolonge et renouvelle profondément les analyses désormais classiques que l'auteur avait menées dans La Crise de l'État-providence.

    Sur commande
  • La dictature

    Carl Schmitt

    À l'origine, la dictature est une institution de la République romaine. Le dictateur reçoit la mission de rétablir l'ordre républicain dans un temps limité à six mois. La dictature « souveraine », spécifiquement moderne est quant à elle illimitée et vise à créer un nouvel ordre.
    Mais l'ouvrage de Schmitt n'est pas seulement une remarquable analyse historique des usages de cette institution destinée, quel qu'en soit le type, à faire face à l'état d'exception. Si l'expérience ultérieure du XXe siècle a disqualifié la notion de dictature, l'interrogation sur les situations où l'État de droit est confronté à ses limites n'a rien perdu de son actualité : les mesures « antiterroristes » aussi bien que les difficiles « transitions » consécutives au renversement d'autocraties militaires en attestent aujourd'hui.

    Traduit de l'allemand par Mira Köller et Dominique Séglard.
    Présentation inédite par Jean-Claude Monod.

    Sur commande
  • Radicaliser la démocratie.
    La démocratie est devenue prisonnière du principe de représentation et le marché lui impose désormais ses lois. Pourtant, malgré la montée des populismes et la défiance à l'égard des élus, l'idée démocratique vit dans les quartiers, les villes, les écoles, les entreprises, portée par des collectifs de citoyens qui prennent en charge directement les questions qui les préoccupent.
    Ces expériences manifestent une forme nouvelle de démocratie qui n'a pas encore trouvé son nom. S'agit-il de démocratie participative, d'opinion ou du public ? On pourrait plus justement l'appeler démocratie continue. Telle est la proposition de Dominique Rousseau, qui défend ici les principes et les implications d'une profonde réforme institutionnelle prenant acte du caractère vivant et concret de l'exercice de la démocratie.

    Sur commande
  • « Tu le raconteras plus tard » tel est le conseil de Jacques Chirac. Pour lui, Jean-Louis Debré attendra plus de dix ans avant de publier ce livre. À travers de savoureuses scènes de la vie parlementaire, il brosse un portrait intime et très personnel de l'ancien président. Fourmillant d'anecdotes et de choses vécues, ce livre est celui d'un confident des bons et des mauvais jours, d'un ami aussi lucide qu'indéfectible.

    Sur commande
empty